danielle_casanova.jpg
  • no title - source : ph_buste_danielle_casanova.jpg

Danielle Casanova

Émotion et fierté pour Piana, village d'origine de Danielle Casanova, qui à dignement rendu hommage à l'héroïne en 2009. Corse, française, communiste, féministe, intellectuelle, patriote, mondialiste, donc devenue « universelle », selon l’expression de Paul-Antoine Luciani, maire adjoint d’Ajaccio, Danielle Casanova a en effet été officiellement élevée au grade d’héroïne nationale. Danielle Casanova est née à Ajaccio (Corse du Sud) le 9 janvier 1909. Elle s'illustra dans la résistance française. Vincentella Perini, surnommée Danielle, épouse Casanova, sous la bannière communiste, a mené le combat pour la liberté de la , et a donné sa vie pour ses idées. La famille Perini est originaire de Piana. Les vacances scolaires se passent à Vistale, un petit hameau de la commune de Piana où vivent les grands-parents. Danielle Casanova a été arrêtée 15 février 1942 par la police française, elle reste au dépôt de la préfecture de police jusqu'au 23 mars 1942 pour interrogatoire. Le 23 mars elle est emprisonnée à la prison de la Santé. le 9 juin 1942 elle est livrée à la Gestapo rue des Saussaie. Le 24 août 1942 elle est emprisonnée au fort de Romainville (par les allemands). Le 24 janvier 1943 elle est déportée sur Auschwitz le 27 janvier 1943, arrivée à Auschwitz Le soir du 9 mai 1943, elle meurt du typhus. Ses cendres sont déposées dans le tombeau familial à Vistale. Une stèle érigée en sa mémoire domine la baie. Il existe ainsi en France des dizaines de, d'écoles, d'hôpitaux, qui portent son nom… En 1983, un timbre-poste reproduisant son visage a été édité. Un bateau de la SNCM porte également son nom.